Dans quoi investir quand on est jeune ?

Il ne faut pas croire que les jeunes ne devraient pas encore se préoccuper de certains sujets comme l’investissement. Au contraire, c’est lorsqu’on est jeune qu’on doit déjà envisager des placements judicieux et les mettre en œuvre, afin d’en profiter au plus tôt et pouvoir faire des économies pour d’autres jours funestes ou pour réaliser des projets.

L’investissement est aussi pour les jeunes

C’est vrai qu’un jeune manque de capital en règle générale, tout leur argent leur vient encore de leurs parents. Ou bien, à cause de leur âge, justement, ils manquent d’expérience et ne savent pas trop dans quoi investir, dans le cas où ils ont de quoi investir. Mais le manque d’argent n’est pas du tout un obstacle. Ils peuvent commencer avec un apport minimal. De toute façon, tout le monde a commencé ainsi, en tout cas, la plupart. Au fil du temps, le gain s’accumulera, le jeune gagne en maturité et en expériences et les choses iront plus facilement après dans le domaine des investissements.

Idées d’investissement dans l’immobilier

L’immobilier reste, encore et toujours, l’investissement le plus sûr, sinon, parmi les plus sûrs. Aussi, un jeune qui souhaite investir peut être sûr de ne pas prendre de gros risques en s’y lançant, à condition, naturellement, de suivre les conseils de professionnels. En quoi exactement investir dans l’immobilier ? Par exemple, en achetant un parking ou plus simplement, une place de parking. Il s’agit de ne pas dépenser de l’argent qu’il n’a pas, de commencer petit, et de prendre le moins de risques possibles. Il est même possible de faire cet achat avec un prêt étudiant. Bien sûr, le bénéfice ne sera pas bien grand et même sérieusement minuscule mais l’opération sera un apprentissage de choix pour le jeune qui l’a décidée.

D’autres projets dans l’immobilier

Toujours dans l’immobilier, il y a une autre option qu’un jeune peut faire jouer : la location saisonnière. Avec quel apport concrètement ? Cet investissement a l’avantage d’être accessible avec 0 euros ! Que demander de plus ? Il est également possible de mettre en location une chambre inoccupée ou une résidence secondaire inhabitée. Il suffit d’insérer des petites annonces dans les sites spécialisés ou de faire du bouche-à-oreille, très efficace aussi. Par ce moyen, le revenu complémentaire ne sera peut-être pas très important mais c’est toujours ça de gagné, et surtout une expérience immobilière intéressante.

Encore dans l’immobilier…

Devenir gestionnaire pour propriétaires, c’est une solution attrayante qui est à la portée d’un jeune ! Il doit se rendre sur les sites spécialisés et repérer les propriétaires de location saisonnière, prendre contact avec eux et proposer ses services en devenant leur gestionnaire. Il demandera une commission ou un pourcentage sur chiffres d’affaires. L’intérêt de cette expérience est de se faire connaître dans le milieu, de nouer des relations et de se constituer un réseau tout en touchant quand même quelques centaines d’euros par mois. Peu de risques, peu d’argent, mais grosse expérience et début d’un grand réseau : la formule gagnante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *